Et si nous avions choisi l’itinéraire ?

Jeune adulte, nous avançons sur le sentier, fier et déterminé à réussir notre vie.
Si nous osons l’authenticité d’une conscience qui s’ouvre, le brouillard s’efface peu à peu laissant la place à une brume plus légère, puis le paysage s’éclaircit progressivement. 
Mais, les montagnes sont parfois hautes à gravir,  les obstacles restent rudes. Après des moments de découragement parfois très profonds, à la lumière d’une rencontre, ou d’un clin d’œil inattendu,  nous finissons par entrevoir une issue, les devinant accessibles, à la hauteur du voyageur courageux que nous aspirons devenir. Nous pressentons de toute façon qu’il ne sert à rien de fuir les épreuves, car nous les retrouverions,  avec une ampleur plus intense encore, lors d’un carrefour ultérieur. 
C’est pourquoi nous les accueillons comme autant d’invitations de la Vie à nous dépasser. En les intégrant dans notre existence, nous apprenons à les surmonter en y développant notre couleur personnelle et notre musique particulière. Nous apprenons à les aimer, tout surpris de nous y révéler, d’y déceler un souffle de notre noblesse originelle.  
Chaque fois que nous franchissons une colline, nous déposons un petit caillou blanc pour retrouver la route qui mène à la maison, le jour venu.
Puis un matin, nous nous arrêtons pour contempler le chemin parcouru et nous découvrons avec émerveillement que nos cailloux étaient en réalité des semences, et que ces semences ont donné naissance à des fleurs magnifiques et des fruits au goût unique et inimitable. Et nous savourons le plaisir de les offrir en gerbes immenses à tous ceux que nous rencontrons.  
Et nous prenons soudainement conscience que le véritable sens de notre Vie était celui-là : juste Vivre et accepter, accepter tout… Juste VIVRE ET AIMER… 
Et nous comprenons que c’était nous qui avions choisi cet itinéraire précis, avec ses détours et ses périls,  pour rappeler à l’insignifiant aventurier que nous pensions être et duquel nous tirions toute notre fierté qu’il est en réalité … LA VIE elle-même… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *